Un Portail Culinaire Succulent

Rechercher une Recette

Accueil » Recettes » La semaine mondiale de l’allaitement maternel

La semaine mondiale de l’allaitement maternel

Allaitement maternel : un moyen simple pour sauver de jeunes vies

Dans un pays en développement, un enfant qui est allaité par sa mère a trois fois plus de chance de survivre à ses jeunes années qu’un enfant qui n’est pas allaité au sein, a déclaré l’UNICEF aujourd’hui a l’ouverture de la Semaine mondiale de l’allaitement maternel.

« La semaine mondiale de l’allaitement maternel nous donne l’occasion de militer en faveur d’un moyen très simple de sauver de jeunes vies », a affirmé la Directrice générale de l’UNICEF, Mme Ann M. Veneman. « Les taux d’allaitement maternel ont beau progresser dans le monde, on estime que 63 pour cent des enfants de moins de 6 mois ne sont toujours pas nourris au sein de façon adéquate. Résultat, des millions d’enfants sont désavantagés au tout début de leur vie ».

La Semaine mondiale de l’allaitement maternel est observée dans plus de 120 pays par l’UNICEF et ses partenaires, notamment l’Alliance mondiale de l’action pour l’allaitement maternel et l’Organisation mondiale de la Santé. Le but est d’encourager l’allaitement maternel exclusif au cours des premiers six mois de vie, ce qui a d’excellentes conséquences sur la santé. L’allaitement maternel exclusif permet en effet au nouveau-né d’absorber des nutriments d’importance capitale, il le protège contre des maladies mortelles comme la pneumonie et il favorise la croissance et le développement. Un allaitement au sein prolongé après six mois, jusqu’à deux ans ou plus, associé à une alimentation complémentaire appropriée et sûre, est la façon optimale de nourrir un enfant.

Dans les situations d’urgence où l’eau salubre est rare, les enfants risquent fort de contracter des maladies comme la diarrhée, qui peuvent être mortelles. L’allaitement maternel revêt alors une importance vitale. A Jogjakarta (Indonésie), l’épicentre d’un grave tremblement en mai, l’UNICEF pilote une initiative visant à encourager les mères à continuer de nourrir leurs enfants au sein. Une centaine de femmes ont reçu une formation de conseillère en allaitement maternel et elles rendent visite aux mères dont les nourrissons sont particulièrement exposés aux maladies.

La Semaine mondiale de l’allaitement maternel 2006 marque le 25e anniversaire du Code international de commercialisation des substituts du lait maternel. A ce jour, une soixantaine de gouvernements ont promulgué une grande partie des dispositions du Code, ou même toutes.

Le Code a pour but de protéger et promouvoir l’allaitement au sein en interdisant la publicité et la commercialisation agressive des substituts du lait maternel, des biberons et des tétines. En dépit des progrès accomplis depuis que l’Assemblée mondiale de la santé a adopté le Code en 1981, les obstacles demeurent et dans certains pays, les efforts de surveillance des violations du Code laissent à désirer.

« C’est dans le monde en développement, là où la dénutrition contribue au décès d’environ la moitié des enfants de moins de cinq ans, que l’on observe les pires conséquences du non-respect du Code », a constaté Mme Veneman.

L’allaitement maternel au sein et une bonne nutrition des enfants sont des éléments essentiels pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement, et en particulier ceux liés à la survie de l’enfant, comme la réduction des deux tiers du taux de mortalité des moins de 5 ans d’ici à 2015 et l’éradication de la pauvreté extrême et de la faim.

Lire l’article sur www.unicef.org



Les plus lus

1.  Gâteau au yaourt

2.  Pâte à crêpes

3.  Fondant au chocolat

4.  Gâteau au chocolat

5.  Pâtes à la carbonara


5 articles au hasard

1.  Chocolats surprises

2.  Bien conserver les gâteaux secs

3.  Sorbet au citron vert

4.  Pomme souris

5.  La pompe aux gratons


Les plus populaires

1.  Tagliatelles au surimi

2.  Gâteau au chocolat et amande

3.  Profiteroles au chocolat

4.  Bananes flambées

5.  Tamis